L’impression 3D par modelage à jets multiples (MJM) adopte le concept de la pulvérisation de matière. La tête d’impression se charge de déposer la matière sur la plateforme d’impression pour que l’objet se réalise.

Impression 3D MJM, une garantie de précision

Lors d’une impression 3D par modelage à jets multiples (MJM), les buses de la tête d’impression se chargent de pulvériser le matériau d’impression liquide sur la plateforme d’impression. C’est ensuite par un phénomène de solidification, dû au refroidissement, que l’objet 3D va se former. L’opération est répétée pour chaque couche jusqu’à obtention de la pièce finale. Dans la plupart des cas, un support est créé en même temps que la pièce pour assurer la stabilité de cette dernière et bien la maintenir en place. Si ce socle est en cire par exemple, il sera fondu lors de l’étuve pour ne laisser place qu’à l’objet. L’impression par MJM offre le principal avantage de pouvoir réaliser des objets d’une haute précision (jusqu’à 16 microns d’épaisseur). Enfin, il est possible de réaliser des impressions multi-matériaux avec cette technique.

Avantages : grande précision du procédé d’impression (jusqu’à 16 microns d’’épaisseur et 30 microns en résolution), matériaux résines affichant une bonne résistance, possibilité d’imprimer des pièces mobiles

Inconvénients : matériaux non thermo-plastiques