Actualités de la 3DDossiers 3D

Comment bien choisir son imprimante 3D ?

28 février 2018 Par 1 Commentaire

S’équiper avec une imprimante 3D est un choix qui nécessite une réflexion approfondie afin de trouver le modèle qui correspond au mieux aux attentes de chacun. Prix, matériaux, vitesse d’impression sont autant de critères à prendre en compte avant de sauter le pas de l’achat d’une imprimante 3D. Voici quelques pistes pour faire le meilleur choix en fonction de vos besoins.

Quel est votre budget pour une imprimante 3D ?

La question du budget est l’une des premières à se poser lorsque vous commencez à réfléchir à l’achat d’une imprimante 3D. En effet, l’impression 3D est un secteur qui n’est pas encore très financièrement démocratisé. Alors que leurs homologues laser ou à jet d’encre ont vu leur prix fondre comme neige au soleil, les imprimantes 3D restent un produit onéreux. Pour preuve, la fourchette des prix commence aux environs du millier d’euros pour grimper jusqu’à près de 500 000 euros pour des machines ultras sophistiquées et, bien entendu, réservées à des usages professionnels de haute précision. Vous l’aurez compris, s’équiper pour imprimer en 3D est relativement couteux. Pour acquérir un produit performant capable d’imprimer des objets avec une qualité professionnelle, partez sur une fourchette entre 2000 et 7000 euros. En effet, c’est assez large, mais les prix grimpent assez vite. Et si vous pensez économiser en investissant dans un modèle premier prix à moins de 1000 euros, préparez-vous à avoir des résultats plutôt décevants et des temps d’impression particulièrement longs, mais cela reste un bon moyen d’apprivoiser la technologie.

Une qualité d’impression 3D plus ou moins précise

impression 3d chateau

En plus du prix, l’un des critères les plus importants est de savoir la qualité de finition que vous souhaitez obtenir pour vos objets imprimés en 3D. En effet, les machines ne donnent pas toutes le même rendu. Les pièces sont plus ou moins précises et lisses en fonction des technologies pour lesquelles vous optez. Il faudra donc accorder une attention toute particulière à deux critères : l’épaisseur des couches de filaments déposées (pour les technologies FDM) et la précision des axes XY. Pour l’épaisseur de couches, la majorité des imprimantes proposent une précision située entre 50 et 100 microns. Notez que plus la valeur est basse, plus la finition de vos objets sera précise. Les imprimantes proposant une précision de 20 microns seront donc à privilégier pour les utilisateurs les plus exigeants. Pas de panique toutefois, même à 100 microns, le résultat reste correct.

Concernant la précision des axes XY, elle n’est pas toujours mentionnée, mais demeure un critère important puisqu’il détermine la précision horizontale de votre machine. Une nouvelle fois, la précision est exprimée en micron et plus elle est faible, meilleur sera le rendu final.

Pour ce qui est de la vitesse d’impression, cette dernière est certes à prendre en compte, mais ne devra pas conditionner à elle seule un achat. En effet, une impression très rapide est souvent synonyme de qualité médiocre. A titre d’exemple, une impression avec une précision de 300 microns est presque 5 fois plus rapide qu’avec une précision de 100 microns. L’impression 3D est donc affaire de patience pour les plus exigeants.

Quelle est la nature de vos impressions 3D ?

imprimante 3d

Le dernier point à prendre en compte avant l’achat d’une imprimante 3D est l’usage que vous souhaitez en faire. Si vous êtes débutant et que vous souhaitez vous familiariser avec cette nouvelle pratique, optez pour des modèles d’entrée de gamme, en ciblant toutefois des marques réputées comme FlashForge. D’une manière générale, tournez-vous vers des marques de référence, toujours une valeur sûre dans un domaine technologique en cours de développement. Au niveau de l’extrusion, un modèle simple, permettant d’imprimer en une couleur et un matériau à la fois, est adapté aux novices. Pour les utilisateurs désirant imprimer des objets plus complexes, la présence de deux extrudeuses permettra de mixer matériaux et couleurs. Cependant, cette dernière technique implique des réglages plus complexes et un rendu parfois moins bien finalisé. Notez que pour ce qui est de la nature des matériaux, ce n’est pas un point primordial de votre choix puisque vous privilégiez davantage le modèle d’imprimante que les matériaux exploitables, d’autant plus que la grande majorité des modèles supporte ABS et PLA, les matériaux les plus courants.

Enfin, le volume d’impression est également à classer dans le rang des critères secondaires. Avec un volume maximal de 25 x 25 x 25 centimètres sur la plupart des imprimantes vous aurez déjà largement de quoi faire. Et rien ne vous empêche d’assembler plusieurs parties d’objet pour en obtenir un final aux dimensions plus élevées que celles imposées par votre imprimante.



1 Commentaire dans "Comment bien choisir son imprimante 3D ?"

  1. […] L’impression 3D par modelage à jets multiples (MJM) adopte le concept de la pulvérisation de matière. La tête d’impression se charge de déposer la matière sur la plateforme d’impression pour que l’objet se réalise. […]


Vous voulez partager votre opinion

Votre E-mail ne sera pas publié. Les champs requis sont marqués par *

Laisser un commentaire