S’inspirant grandement de la stéréolithographie, la technologie d’impression 3D baptisée CLIP (Continuous Liquid Interface Production) offre l’avantage non négligeable d’accélérer l’impression 3D d’objets.

CLIP : une impression 3D express

Mise au point par Carbon3D, la technologue CLIP permet une accélération de la solidification des résines. Comment ? Via un contrôle de l’oxygène présent lors de la réaction chimique qui se produit durant l’impression (photopolymérisation d’une résine liquide). Le flux d’oxygène est contrôlé grâce à une sorte de lentille perméable à la lumière et à l’oxygène. Ce contrôle engendre la création d’une « zone morte » dans le bac de résine, où la photopolymérisation ne se produit pas. L’objet est ainsi modelé bien plus rapidement. Le gain de temps est très net puisqu’un objet qui s’imprime habituellement en plusieurs heures peut être finalisé en seulement quelques minutes via CLIP. A titre d’exemple, un objet qui s’imprime en 11h30 en SLA, ne met que 3h en Polyjet et moins de 7 minutes grâce à la technologie CLIP. Et notez que la vitesse d’impression ne dégrade pas la qualité de finition ou la résolution de l’objet.

« CLIP permet aux entreprises de produire des pièces de qualité commerciale à une vitesse qui change réellement la donne, et qui trace clairement la voie à l’impression 3D industrielle », c’est ainsi que le Dr. Joseph DeSimone, CEO et co-fondateur de Carbon3D, présentait son invention, en mars 2015, lors d’une conférence TEDx.

C’est avec ce type de technologie que l’impression 3D va pouvoir sortir progressivement du domaine du prototypage et permettre des productions à grande échelle. La technologie CLIP s’attaque directement à l’un des points sensibles de l’impression 3D à savoir le temps de réalisation. 

Étiquettes : ,