La Stéréolithographie ou SLA (stereolithograph apparatus) est l’une des technologies à l’origine de l’impression 3D puisque ses premiers usages remontent au milieu des années 80.

impression 3d stéréolithographie

Le principe de photopolymérisation

L’impression 3D par Stéréolithographie utilise un réservoir plein de photopolymères liquides. Ces derniers se solidifient suite à l’action d’une lumière UV contrôlée à l’aide de déflecteurs. La plateforme mobile descend de l’épaisseur d’une couche d’impression à chaque finalisation d’une nouvelle couche. Il est ainsi possible de réaliser des objets en résine acrylate ou époxy ou en ABS. L’impression est précise et cette technique permet de réaliser des objets complexes et pouvant afficher de grandes dimensions. On utilise notamment la Stéréolithographie dans les domaines artistiques afin de réaliser des pièces imposantes et très détaillées. Autre usage, la fabrication de moule pour réaliser de la fonte.

impression 3d stéréolithographie schéma

Outre les différences de résistance et de qualité des finitions par rapport aux autres techniques d’impression, le SLA nécessite la plupart du temps un post-traitement dans un four afin d’assurer une meilleure robustesse du produit fini.

Avantages : excellent rendu des détails, aspect de la surface très lisse

Inconvénients : réalisations pas aussi résistantes qu’avec le SLS ou FDM, fragilisation possible, altération de la couleur après une trop longue exposition à la lumière