Remboursement pour les services d’impression 3D dans les soins de santé aux USA

8 novembre 2019 Par 0 Commentaire

L’American Medical Association (AMA) a accepté une proposition de l’American College of Radiology (ACR) visant à promouvoir l’utilisation de l’impression 3D dans les soins de santé.

Les propositions, sont conçues pour le remboursement de la production de modèles anatomiques imprimés en 3D et d’outils de coupe ou de forage personnalisés en 3D.

En vigueur depuis début juillet 2019, les quatre nouveaux codes de la catégorie III indiqueraient l’impact et la valeur des services de fabrication additive en médecine. Selon Jenny Chen, fondatrice et PDG de 3DHeals: « Dans le passé, de nombreux payeurs (c’est-à-dire les compagnies d’assurance) ont simplement exclu tout remboursement, limitant souvent l’adoption plus large de technologies émergentes. » «Toutefois, les payeurs ont tendance à adopter le code de la catégorie III, en grande partie en fonction de la volonté des médecins d’adhérer à la nouvelle technologie.»

modèles anatomiques imprimés en 3D

Une collection de modèles anatomiques imprimés en 3D au laboratoire de modélisation anatomique. Photo via la clinique Mayo.

Les codes 0559T et 0560T représentent le remboursement de la production de modèles imprimés en 3D préparés individuellement qui peuvent être fabriqués à partir d’un ou de plusieurs composants, ainsi que de couleurs et de matériaux uniques. « Ces composants individuels des structures de l’anatomie comprennent, sans toutefois s’y limiter, les os, les artères, les veines, les nerfs, les uretères, les muscles, les tendons et les ligaments, les articulations, les organes viscéraux et le cerveau.

Les codes 0561T et 0562T représentent la production d’outils de coupe ou de forage imprimés en 3D personnalisés à l’aide de données de patient. Les outils chirurgicaux imprimés en 3D sont des instruments d’une seule pièce et peuvent être nécessaires pour faciliter la chirurgie.

Simulation d'injection par modèle 3D

Une simulation 3D de la phase d’injection de l’opération de la colonne vertébrale pour laquelle les chirurgiens avaient besoin de modèles 3D. Image via Med Tech.

Valorisation de la modélisation anatomique 3D

Comme l’a déclaré Chen, de nombreux professionnels de la santé ont été sous-payés pour leurs efforts en matière de modélisation anatomique 3D, malgré son impact positif sur les patients.

Actuellement, l’ACR et la Société de radiologie de l’Amérique du Nord (RSNA) collaborent à la création d’un registre pour la collecte de données d’impression 3D en milieu hospitalier. Ceci a pour but de démontrer et de documenter l’utilisation croissante de la technologie.

implant auriculaire imprimé en 3D

Exemple d’implant auriculaire imprimé en 3D du projet School of Medicine de l’Université du Maryland. Photo via RSNA.

Découvrez nos autres articles sur l’impression 3D et le monde médical.