Impression 3D et médecine font bon ménage et la fabrication additive se met de plus en plus au service du corps médical. La preuve, une nouvelle fois, avec une équipe de scientifiques de l’Université d’Arizona qui travaille actuellement sur un système d’impression 3D visant à mieux soigner les fractures en apportant une meilleure consolidation.

Consolider un os fracturé via l’impression 3D

L’étude qui est en train d’être menée à l’Université d’Arizona est orchestrée par le Dr Szivek, ingénieur biomédical et professeur de chirurgie orthopédique. Ce dernier vient d’ailleurs de recevoir une subvention de 2 millions de dollars en provenance du Département de la Défense américain. En effet, les cibles premières de cette étude sont les militaires américains. Comme l’affirme le responsable de l’étude : « imaginez un impact qui fait éclater la moitié d’un os long, de sorte qu’il ne puisse pas être reconstitué. C’est un très gros problème pour l’armée, où des explosions ou des blessures au combat peuvent causer de gros défauts osseux. ».

Le but de cette étude est donc assez complexe puisqu’il s’agit de combiner l’impression 3D et les cellules souches afin d’apporter un traitement optimal des fractures. Plus concrètement, le Dr Szivek et ses équipes vont devoir réfléchir à la meilleure méthode pour imprimer des structures composées à la fois de particules de calcium, mais également de cellules souches adultes, afin de remplacer ou juste consolider des segments osseux. Les premiers résultats sont plutôt positifs à en croire les dires du Dr Szivek : les équipe ont “atteint la formation osseuse complète, recouvrant un gros défaut osseux en environ trois mois. Nous voulons maintenant accélérer encore plus le processus de guérison.”

Mais il reste encore de nombreuses étapes afin que ce protocole soit déclaré viable. En effet, le prochain gros challenge est de « développer un moyen de faire croître l’os le plus rapidement possible – pour aider le corps pendant qu’il est encore capable de grandir et de remplacer l’os. »

 

Étiquettes :