95 m2, quatre chambre, une cuisine, deux salles de bain, un salon, le tout construit à l’aide d’un robot-imprimante 3D. Nantes vient d’inaugurer un logement social d’un nouveau genre qui démontre les possibilités immenses de l’impression 3D. Baptisé Yhnova, ce projet pourrait être le début d’une nouvelle révolution dans le bâtiment.

maison imprimées en 3D

Le robot-imprimante 3D comme solution pour le logement

Il n’aura fallu que quelques mois pour que le logement social qui vient d’être inauguré à Nantes voit le jour. Une rapidité rendue possible grâce à l’impression 3D. Le robot-imprimante 3D en charge de ce chantier dispose d’un bras articulé qui dépose une mousse de polymère afin d’établir des fondations creuses pour le futur bâtiment. Du béton a ensuite été coulé à l’intérieur des parois créées pour renforcer le tout. Ainsi, l’isolation interne et externe est assurée par la mousse tandis que le béton se charge de la solidité des murs. Si les murs ne font ici que 4 mètres de haut, le robot peut imprimer jusqu’à 7,5 mètres de hauteur, pour réaliser des habitations dotées d’un étage par exemple. Lancé en septembre, le projet sera habitable dès le mois de juin prochain. Un temps record pour un tel chantier ! Notez que l’impression de la maison n’a pris que 54 heures. Le guidage du robot, piloté par deux chercheurs de l’Université de Nantes, s’est effectué via un capteur laser pour une précision optimale. 

plan maisons imprimées 3D

Les partenaires de ce projet ont indiqué parmi les avantages de recourir à un robot-imprimante 3D, « la réduction des troubles musculosquelettiques (pas d’échafaudage sur le chantier), une dépendance aux conditions météorologiques nettement inférieure, une amélioration des performances énergétiques de la construction« .