L’impression 3D est en pleine croissance et sa cible prioritaire semble bien être les PME à en croire les différents experts du marché. Nouvelle solution de la production en série, la fabrication additive ne cesse de gagner des parts de marché au sein des petites et moyennes entreprises.

Vers une production effective

Autrefois cantonnée à du prototypage ou à de la réalisation en petites séries, l’impression 3D rêve de grandeur et s’en donne les moyens. Exit les premières applications timides et les industriels plein de doutes, désormais l’impression 3D rassure et s’impose comme une solution de plus en plus viable pour de la production effective. Et du côté de la rentabilité, les signaux sont également passés au vert comme l’affirme à l’AFP Jean Sreng, pour l’Alliance Industrie du Futur : « On est à un point d’inflexion, on arrive à la production rentable […] le risque d’investissement diminue […] les marchés s’ouvrent ». La suspicion initiale s’est progressivement dissipée et de plus en plus d’entreprises s’équipent comme l’atteste le rapport annuel du cabinet Wohlers, publié récemment. Au niveau mondial, le cabinet estime que les ventes de machines ont augmenté de 80% dans le secteur de l’impression 3D métal (1800 systèmes vendus sur l’année 2017). Un chiffre conforté par le chiffre d’affaires mondiale de l’impression 3D, en hausse de 21% en 2017 (plus de 7 milliards de dollars) et les prévisions d’augmentation des salaires dans ce secteur.

impression 3D et PME

Les PME comme coeur de cible de l’impression 3D

La France, qui représente 3% du marché mondial de l’impression 3D entend gagner des parts de marché en ciblant le secteur des PME. Une volonté affirmée par Olivier Dario, délégué général du Symop, le regroupement des fabricants de machines-outils, qui souhaite « contribuer à créer une demande ». Pour cela, il est nécessaire de développer les offres pour les PME en présentant les solutions que peux offrir l’impression 3D. Le programme 3DStartPME s’inscrit dans ce sens en aidant les PME industrielles à s’équiper d’imprimantes 3D. Les secteurs les plus ciblés, dans un premier temps, sont l’automobile, l’aéronautique, le spatial ou le médical. Les mentalités sont en passe de changer et il faut que les PME comprennent qu’il est désormais possible d’internaliser l’impression 3D tout en restant rentable. Et si le prix des machines reste lourd à supporter pour les plus petites structures, des solutions de location se mettent de plus en plus en place comme c’est le cas chez AddUp.

Étiquettes : ,