L’impression 3D fait souvent parler d’elle via des avancées technologiques ou des réalisations impressionnantes, mais la question des salaires n’est que trop rarement abordée. Un manque qui vient d’être en partie comblé par une récente étude menée par Alexander Daniels Global, un cabinet de recrutement spécialisé dans les nouvelles technologies.

Une hausse notable des salaires en 2018 pour l’impression 3D

impression 3d salaires

L’étude menée auprès de 5000 professionnels et employés du monde de l’impression 3D (entreprises industrielles, fabricants de machines et de matériaux, éditeurs de logiciels…) estime que les salaires annuels pourraient augmenter d’au moins 9% dans le courant de l’année 2018. Une hausse qui pourrait même être supérieure pour certains profils particulièrement recherchés comme les juniors. Pour expliquer une telle embellie, le rapport pointe du doigt un secteur où le taux de chômage est très proche de 0. Dans de telles conditions, la course à l’offre la plus alléchante financièrement est donc de mise. Les entreprises du secteur de l’impression 3D n’hésitent pas à proposer des rémunérations plus élevées que la moyenne pour attirer les meilleurs talents. L’étude estime que GE Additive est l’entreprise offrant les meilleurs salaires dans le domaine de l’impression 3D. Des entreprises comme HP, Materialise et EOS se placent, quant à elle, dans le peloton de tête des firmes les plus attractives.

Le rythme de croissance de l’industrie s’accélère. Les entreprises rivalisent pour avoir les mêmes talents, au sein d’un groupe limité de profils qualifiés qui ne croît pas selon les demandes de l’industrie. Certains ensembles de compétences tels que la science des matériaux et des fonctions centrées sur la R&D ont été très demandés ce qui a considérablement augmenté les niveaux de salaires à mesure que la guerre des talents s’intensifiait”, Nick Pearce, directeur d’Alexander Daniels Global.

Une guerre des talents dans l’impression 3D

L’étude souligne également que le secteur s’apprête à vivre une véritable guerre des talents. En effet, le monde de l’impression 3D grossit plus vite que le nombre de personnes qualifiées. La stratégie de recrutement de talents est donc bien plus complexe et donne souvent lieu à des envolées en termes de salaire. Notez que les profils les plus recherchés sont ceux d’ingénieurs, de commerciaux ainsi que les personnes spécialisées dans l’informatique.

Pour plus de précisions, vous pouvez consulter l’intégralité de l’étude. 

Étiquettes : ,