2021 ou l’essor de l’impression 3D de pièces fonctionnelles

13 avril 2021 Par 0 Commentaire

C’est un constat : de plus en plus de sites de vente en ligne proposent de personnaliser leurs produits. C’est ainsi que des accessoires de mobiliers, des coques d’ordinateur, et même des objets décoratifs initialement produits en série, deviennent des objets uniques imprimés en 3D. Une nette réduction des coûts et des délais de conception étant à la clé, le secteur de l’industrie n’est pas en reste. Il plébiscite plus que jamais les acteurs de la fabrication additive pour concevoir les pièces fonctionnelles de ses produits. Découvrir.

Le nouveau modèle économique à la demande ou l’avènement des fichiers “physibles”

Fini les stocks, les délais impossibles. En 2021, on ne veut plus surproduire, on ne veut plus attendre. Un nouveau modèle économique s’impose : la production de pièces fonctionnelles à la demande. Pour y arriver, il fallait compter sur le développement et la démocratisation de logiciels efficaces et simples d’utilisation. Ce fut le cas dès 2012 avec le lancement par le géant Sculpteo du Sculpteo integrated Cloud Engine. Ce logiciel permettait alors au consommateur de personnaliser son produit tout en garantissant sa faisabilité et sa durabilité.

Nombreux sont aujourd’hui les sites de partage de fichiers, qui proposent le téléchargement de fichiers CAO personnalisables ou fichiers “physibles”. Les produits ainsi commandés sont imprimés en 3D dans des centres dédiés ou au sein des entrepôts de marques désormais équipées.

 

FAIRE UNE DEMANDE


 

Citons l’exemple des grandes enseignes de livraison telles que DHL, Amazon ou UPS, dont certaines ont déjà breveté la mise en place d’imprimantes 3D dans leurs camions mobiles ou équipées leurs magasins afin de produire à la demande pièces fonctionnelles et pièces de rechange plus rapidement et à moindre coût.

Quelles technologies de fabrication additive pour la production de vos pièces fonctionnelles ?

Le Frittage Sélectif Laser qui répond au besoin d’impression en petite série et la nécessité constante d’évolution des pièces fonctionnelles est sans nul doute la technologie d’impression 3D la plus adaptée. Ce processus utilise la fusion laser de matériaux thermoplastiques, de résines ou de métaux sous forme de poudre. Elle permet la création de pièces complexes au design des plus élaboré si nécessaire. Dans le cadre de la production de pièces métalliques, les ingénieurs peuvent optimiser les pièces fonctionnelles grâce à l’insertion d’intérieurs complexes tels que des canaux de refroidissement. C’est aussi la solution la plus économique dans le cadre de la production de petites séries. Son utilisation est aussi plébiscitée pour la conception de prototypes 3D ou de maquettes.

L’impression 3D à jet multiple est envisagée afin de réaliser des pièces fonctionnelles composés de matériaux de natures différentes, impossibles à réaliser en Frittage Sélectif Laser ou stéréolithographie.

L’impression 3D classique par FDM (Fused Deposing Modeling) utilisera des matériaux polymères thermoplastiques et trouvera ses applications notamment pour la conception de pièces fonctionnelles destinées à l’industrie aérospatiale ou au secteur médical.

Évolution des matières premières : les impressions 3D 2K multiplient le champs des possibles

Avec la démocratisation de l’impression 3D et les évolutions technologiques fulgurantes constatées ces dernières années sont apparues les impressions de pièces fonctionnelles à 2 composants ou impression 3D 2K. Il est désormais possible d’imprimer en oneshot des pièces combinant impression FDM et moulage par injection, d’associer métal et thermoplastiques ou filaments de différentes natures.

C’est un atout majeur pour le développement de l’impression à la demande de pièces fonctionnelles : pièces aux propriétés mécaniques renforcées, formes des plus complexes, impression de pièces 3D à fonctions intelligentes. Les pièces intelligentes sont pour leur part ultra résistantes à l’épreuve du temps puisqu’elles sont équipées d’une couche de capteurs indiquant le degré d’usure, de surcharge, permettant ainsi une maintenance optimale dans les secteurs robotique, automobile et aéronautique.

Pourquoi choisir United 3D Makers pour imprimer ses pièces fonctionnelles 3D

Imprimer vos pièces fonctionnelles grâce à la technologie 3D possède plusieurs avantages :
– réduction des coûts
– réduction des délais
– possibilités de personnalisations et itérations optimales
– réduction de l’empreinte carbone

 

FAIRE UNE DEMANDE


 

Le réseau United 3D Makers, réunit les acteurs de la fabrication additive que sont les makers, les designers, ingénieurs et porteurs de projets dans toute la France. Nous observons une forte hausse des demandes d’impression 3D de pièces fonctionnelles. En faisant appel au premier réseau français, vous bénéficiez de conseils gratuits pour choisir les technologies et matériaux les plus adaptés à la conception de vos pièces fonctionnelles. Vous obtenez aussi un rapport de proximité grâce à la mise en relation avec la plateforme d’impression 3D adaptée la plus proche de vous.

Cet article vous a plu ?

Partagez-le sur les réseaux et suivez-nous pour toujours mieux comprendre l’univers de l’impression 3D.