Impression 3D par DLP

18 janvier 2019 Par 0 Commentaire

DLP

La technologie d’impression DLP (Digital Light Processing) est une technologie utilisée par les imprimantes 3D à résine. L’objet est formé par la solidification de la résine photosensible grâce aux rayons UV émis par un projecteur (projection d’une image en 2D). La résolution du projecteur détermine in fine la résolution de l’impression 3D. Les imprimantes 3D DLP sont de plus en plus courantes, notamment car leur vitesse d’impression est supérieure aux imprimantes 3D SLA, grâce au projecteur qui solidifie d’un coup une surface formant une couche de l’objet tandis que le laser utilisé en SLA fonctionne point par point.

 

Une matrice de pixels est projetée contre le fond d’un bac contenant la résine. La résine est soumise à une exposition lumineuse pour pouvoir être polymérisée et ainsi durcie. Cette matrice est projetée soit à l’aide d’un écran ou d’un rétroprojecteur.
L’image de la couche étant projetée en une fois, la taille de cette couche n’influe pas sur son temps de polymérisation, le temps sera le même pour une surface de 5 mm² ou de 100 mm².
Les objets imprimés avec cette technologies ont des surfaces plus lisses, contrairement à d’autres procédés tels que la FDM/FFF. Comparé au SLA, le DLP est plus rapide, mais la finition est légèrement moins lisse à partir de pièce d’environ 10cm de largeur (selon l’imprimante) du fait des pixels carrés projetés qui sont moins concentrés que sur des petites pièces.

Bijouterie DLP

Idéal pour la bijouterie à l’aide de résine calcinable, la réalisation d’objets dans les domaines de l’architecture et des arts créatifs, mais aussi dans le médical avec la fabrication de guide d’implants dentaires.
Étiquettes : , ,