Chaîne d’approvisionnement réduite & impression 3D : 5 clés pour tout comprendre

13 juillet 2021 Par 0 Commentaire

‘‘Comment l’adoption de la fabrication additive raccourcit-elle les chaînes d’approvisionnement traditionnelles ?’’ Cette question pourrait faire partie des sujets du baccalauréat 2021 mais non.. c’est à vous, entrepreneurs et porteurs de projets visionnaires qu’elle s’adresse aujourd’hui ! Pour vous y aider, retrouvez dans cet article 5 éléments clés qui vous permettront de mieux comprendre pourquoi les techniques d’impression 3D révolutionnent le monde de l’industrie.  

  1. La fabrication à la demande réduit les besoins en inventaire 

Les techniques d’impression 3D encouragent la production de pièces fonctionnelles ou plus largement de produits réalisés “à la demande”. Les fichiers de conception numérique associés permettent pour leur part un inventaire « virtuel » des pièces disponibles pour l’impression à la demande. Les exigences de stockage s’en trouvent considérablement réduites et les coûts associés diminuent de manière significative.

La fabrication à la demande offre aussi la possibilité de modifier rapidement les conceptions afin de produire de nouvelles itérations. Cette agilité provoque une réactivité inégalée aux besoins du marché.

2. L’impression 3D affermit les liens avec les fournisseurs 

Actuellement, les fabricants ont la possibilité de s’approvisionner auprès d’un nombre élevé de fournisseurs en fonction du nombre de pièces nécessaires et de leurs caractéristiques propres. Le modèle d’approvisionnement s’annonce cependant très différent à l’avenir, les fournisseurs équipés d’un parc d’imprimantes 3D étant moins nombreux.

Ce qui change est le niveau d’expertise des fournisseurs. Dans un futur proche, ce sont les fournisseurs des matières premières et d’imprimantes 3D qui seront en mesure de conseiller au mieux les fabricants au sujet des technologies les mieux adaptées. 

3. L’impression 3D permet de relocaliser les productions 

Où que vous résidiez dans le monde industrialisé, il existe un hub de fabrication additive proche de vous ou … de vos clients ! Les techniciens peuvent y imprimer localement vos conceptions en 3D à la demande, à partir de fichiers envoyés en toute sécurité.

Cette présence locale engendre d’importantes réductions des coûts de transport, donnant aux entreprises le contrôle de leur production. Les pièces et prototypes sont produits quand ils sont nécessaires, là où ils sont nécessaires.

4. L’impression 3D engendre une réactivité accrue

C’est connu : un incident sur la chaîne de production engendre un blocage général. Cet allongement des délais disparaît dès lors que les entreprises optent pour la fabrication additive. Les techniques d’impression 3D permettent de fabriquer des pièces en quelques heures/jours au lieu de semaines. Exemple : L’équipe de la société Oreck Corporation, a pu obtenir la même quantité de pièces produites en une seule journée pour seulement 32 % des coûts originels.

5. Le marché croissant de l’impression 3D de pièces de rechange

Les pièces de rechange représentent une industrie de plusieurs milliards de dollars. Ce marché est estimé mature et parfaitement adapté aux techniques d’impression 3D. Ces techniques permettent de réduire les coûts de gestion des stocks des pièces de rechange ou obsolètes, et permettent aux clients d’accéder quasi-instantanément à leurs commandes. Les livraisons étant ainsi effectives quelques jours.

La possibilité de créer de nouvelles itérations de pièces obsolètes est l’un des moyens par lesquels l’impression 3D a augmenté la satisfaction des clients et élargi la capacité de résoudre de manière créative les problèmes de maintenance, de réparation et d’exploitation.

Les résultats de l’enquête PwC’s Strategy concernant l’impression 3D de pièces détachées en 2014 sont évocateurs. Les résultats ont montré que :

  • Les entreprises qui investissent aujourd’hui dans l’impression de pièces de rechange bénéficieront d’un avantage concurrentiel
  • Plus de la moitié des entreprises craignent de perdre des parts de marché au profit de fournisseurs tiers si elles n’optent pas pour les techniques d’impression 3D
  • Le manque d’expertise en impression 3D est considéré comme le principal frein à l’accès à la production à la demande 

A RETENIR

Réduction du nombre de fournisseurs, production relocalisée, baisse des frais de main-d’œuvre, personnel qualifié, coûts d’outillage minimes voire nuls… Grâce aux progrès inhérents aux techniques d’impression 3D, les équipes d’ingénieurs et de designers du monde entier peuvent concevoir leur produit de manière efficace et rapide. Il faut également compter sur le fait qu’avec l’avènement des pièces fabriquées sur commande, les frais d’entreposage et de livraison se voient considérablement réduits. 

Cette réduction de la chaîne d’approvisionnement permet ainsi à un nombre croissant d’entreprises d’être actrices de l’industrie 4.0 en optant pour les techniques de fabrication additive. 

Pour y voir encore plus clair et donner de l’élan à vos projets 3D, nous vous invitons à bénéficier des conseils gratuits des makers pro membres d’United 3D Makers, 1er réseau français d’entrepreneurs en fabrication additive.